Égalité et liberté d’expression: un équilibre à protéger

Mike Ward a-t-il, par ses propos lors de ses spectacles, commis un acte de discrimination fondé sur le handicap physique à l’égard de Jérémy Gabriel? C’est à cette question que le Tribunal des droits de la personne est appelé à répondre.
Les dispositions invoquées sont celles qui punissent les propos ayant pour effet de faire subir de la discrimination à des personnes appartenant à des minorités, notamment en raison de leur handicap.
Si la conception très limitée de la liberté d’expression de la Commission des droits devait prévaloir dans cette affaire, l’équilibre entre les droits serait rompu.
Il faut espérer que le tribunal saura protéger cet équilibre en distinguant le propos discriminatoire qui peut légitimement être puni et la critique sévère, sans intention malicieuse, d’un personnage public, essentiel dans une société démocratique.

Mis à jour le 09/25/2015 à 2:32 .