Un mandat pro-consommateur

La Presse Plus, Économie Vincent Brousseau-Pouliot 06/14/2017
Sur le mandat de Jean-Pierre Blais à la présidence du CRTC
Voir sur plus.lapresse.ca

« Le CRTC a maintenu une politique selon laquelle le basculement des activités sur internet n’avait pas de conséquences sur [le contenu canadien]. On voit bien aujourd’hui que ce n’est pas vrai. C’est assez surréaliste de dire que ça n’a pas d’effet ! Ce fut une erreur monumentale. On aurait dû se demander ce qu’on fait avec la progression d’internet en radio/télé. Netflix s’est installé, et à peu rien n’a été fait. »

— Pierre Trudel, professeur en droit des médias à l’Université de Montréal

Mis à jour le 06/14/2017 à 3:55 .