Urgence et droits individuels

La situation que nous vivons avec la pandémie de la COVID-19 illustre la façon dont les systèmes juridiques des pays démocratiques assurent la conciliation entre les droits des individus et la nécessité de prendre des mesures jugées essentielles pour protéger l’ensemble de la collectivité contre des dangers qui menacent son existence même. Une telle conciliation passe notamment par le maintien de lignes de communication entre les dirigeants et la population. Plus le dialogue entre les dirigeants et la population fonctionne, moins la coercition est nécessaire.

Ce contenu a été mis à jour le 03/24/2020 à 10:37 .